jeudi 29 décembre 2011

Pop Sample 2011 Countdown

Et voilà, mon top pop de l'année toujours très centré pop asiatique. Pour l'occasion c'est 30 minutes de folie que vous pouvez écouter. Le classement est arbitraire mais le numéro 1 ne pouvait être autre chose tellement j'ai abusé l'écoute de cette zik (et y ai converti des gens).



20) Orange Caramel - Shanghai Romance
19) Daddy Yankee - Que Tengo Que Hacer
18) Super Junior - Mr Simple
17) Kara - Step
16) 2NE1 - Lonely
15) AKB48 - Kaze wa Fuiteiru
14) Far East Movement feat. Snoop Dogg - If I Was You (OMG)
13) Seo In Young - Magical Radio
12) Orange Caramel - Bangkok City
11) Clover - A Guy I Know
2012 Future Favorite : Orange Caramel - Funny Hunny
10) Alexandra Stan - Mr Saxobeat
09) Bekimasu - Makeruna Wasshoi!
08) Berryz Koubou - Heroine Ni Narou Ka
07) The Cataracs - Top of the World
06) AKB48 - Flying Get
2010 Pop Explosion of the Year : Far East Movement - Like a G6
05) LMFAO - Party Rock Anthem
04) Noo Phuoc Thinh ft. Ho Ngoc Ha - Noi Nho Day Voi
03) 2NE1 - I'm the Best
02) Lenka - Trouble is a Friend Remix
01) T-ara - Roly Poly [Pop Explosion of the Year]



Le number one en vidéo :





mercredi 21 décembre 2011

Les podcasts de Gamerside

J'aime les podcasts. Contrairement aux émissions en vidéo, on peut en profiter partout. Dans le métro, en marchant, dans son lit en s'endormant, en étendant son linge...Et quand il y a un podcast que j'aime, c'est plus qu'une occupation pour passer le temps, c'est un vrai moment de plaisir. J'aime particulièrement les podcasts de jeux vidéo. J'en écoute d'ailleurs surement plus que je joue à des jeux, mais bref. Chaque semaine, je me fais donc les très sympas podcasts de Gameblog ou de Libération, qui parlent de jeux actuels ou passés, débattent de différents thèmes, etc...

Mais récemment j'en ai découvert un autre et je souhaitais vraiment en faire part : les podcasts de Gamerside. Alors pourquoi j'écoute ? Ben parce que je trouve çà bien. Déjà, le style est radicalement différent des autres podcasts cités précédemment, et cela apporte un vent de fraîcheur. Autant j'aime beaucoup ces autres-là, autant il manque souvent un truc qui permet de transformer un bon moment en un excellent moment : l'humour. Et là pour le coup on est servi : il y a plein de monde qui participe à l'émission (5-6 personnes), c'est le bordel, les mecs vannent les jeux et se vannent entre eux. Alors oui parfois, c'est gras et pas drôle, mais dans l'ensemble j'ai vraiment accroché, et de toute façon il y a tellement de vannes à la con que y'en aura bien une qui vous fera tripper.

L'émission est souvent longue (2H30 pour les derniers en moyenne) et aborde plein de sujets. Des jeux de la semaine (dommage que l'émission ne soit pas hebdomadaire d'ailleurs...) de chaque chroniqueur au thème principal de l'émission en passant par des quizz, le rythme est en fait vachement bien entretenu. Il faut dire que la production est hyperléchée : les séquences sont entrecoupées de jingles bien fun, les participants passent souvent des musiques et il y a des séquences spéciales où ça parle de baiser des mortes (mais pas que). La dernière émission en  date "Bad So Good" est si bien qu'elle m'a donné envie d'écrire ce post. La séquence où l'un des intervenants commence à parler de True Lies sur Super Nes est énormissime (en plus, moi aussi j'y ai joué, et oui je confirme, c'était bien)

Bref  l'ambiance est cool, c'est une bande de potes qui fait des vannes pourries en parlant jeux vidéo sur des thèmes variés, mais aussi en débattant un peu, en évoquant des jeux obscurs ou pas, et à la fin tout le monde se marre. Et moi aussi. J'ai même été gêné parce que j'ai failli rire tout seul dans l'endroit le plus sekos du monde : le métro de Tokyo. C'est dire.

mercredi 14 décembre 2011

Pop Sample

Retrouvez ma séléction Pop music mensuelle, (essentiellement Kpop et Jpop, on ne se refait pas) dans les podcasts Pop Sample, 10 minutes chacun, mixés à la hache et finis à la pisse. Mais les titres sont bien, donc c'est écoutable ! La Pop Explosion est la track du mois à ne pas manquer!

Pop Sample #03, le dernier en date :



Et sa tracklist :

Bekimasu (Berryz Koubou/°C-ute/Mano Erina/S/mileage) - Makeruna Wasshoi! [Pop Explosion]
Kylee - Crazy for You
T-ara - Cry Cry
Seo In Young - Magical Radio
Zumba Fitness - Caipirinha
Pitbull - I know you want me (Balkan Mix)
Kim Wan Sun & JunHyun - Be Quiet
Kyaru Pamyu Pamyu - PonPonPon
Tiesto - Work Hard Play Hard
E.Via - Shake!
Berryz Koubou/°C-ute - Amazuppai Haru ni Sakura Saku



Et en plus comme ça ne dure que 10 minutes, je peux en bazarder plein sur Soundcloud sans en effacer. Elle est pas belle la vie?

mercredi 30 novembre 2011

Dancefloor Directory 002 (Mix Novembre 2011)

Séléction du mois par Jay Turio. Le Floorkiller ce mois-ci est Robert Lyttle avec Pagoda!




1) Sean Tyas - Lift (Matt Skyer Remix)  [Discover]
2) Gareth Emery feat. Mark Frisch - Into the Light (Alex M.O.R.P.H. Remix) [Garuda]
3) Michael Jay Parker & Jan Miller - Shinowata (Original Mix) [Garuda]
4) Dave Schiemann - Insider (Wezz Devall Remilf) [Captivating]
5) Aerofoil - Hortsik (Original Mix) [Coldharbour Red]
6) Armin van Buuren - Mirage (Dennis Sheperd Remix) [Armada]
7) Vicky Devine - Give Me Love (End of the Night TechTrance Mix) [Slinky]
8) Robert Lyttle - Pagoda (Original Mix) [Reset] [FLOORKILLER]
9) Fady & Mina - Egypt (Original Mix) [Future Sound Of Egypt]
10) Gary Maguire - Puns (Original Mix) [Discover Dark]
11) Mark Sherry feat. Sharone - I Will Find You (Indecent Noise Remix) [Spinnin Bundles]
12) JOOP & Raneem - Plur (Original Mix) [High Contrast Nu Breed]
13) James Dymond - Gundam (Original Mix) [Armind]
14) Mac & Taylor - Mission 1NE (Original Mix) [Detox]
15) Starkillers - Take Over (Original Mix) [Spinnin]

vendredi 11 novembre 2011

Guest House Sweet Guest House

Comme je passe beaucoup de temps "chez moi", c'est peut-être une bonne idée de vous montrer à quoi ressemble "chez moi".

60 japonais et moi, et moi, et moi

"Chez moi" est en fait "chez moi et mes 59 autres camarades". Je vis donc dans une guest house où il y a à peu près 60 personnes sur 3 étages. 60/3 = 20 personnes par chambre.  Il faut d'ailleurs mentionner que contrairement à ce qu'on pourrait croire, il y a 90% de japonais qui vivent là, presque pas d'étrangers. En tout cas, l'endroit reste plus agréable qu'un dortoir de backpack traditionnel vu que chaque lit est équipé de murs de 2cm d'épaisseur. Des planches de bois quoi.


Maki California Love

Comme le Wifi est furieusement lent dans la chambre, la plupart de ma vie "chez moi" se passe au living room, qui possède aussi un coin cuisine. Je mange toujours la même chose, cuisinée en 10 minutes et je vais expliquer pourquoi.

D'abord, le frigo et le freezer sont toujours blindés, c'est impossible de stocker la bouffe


Ensuite, la cuisine est minuscule, cuisiner à plus de 2 personnes est un enfer.


Et trois, j'ai la flemme et je n'ai pas de photo pour l'illustrer.
On pourrait croire que c'est impossible de manger à l'heure de pointe mais il n'y a pas d'heure de pointe puisque tout le monde ici a des activités/emploi à mi-temps/études à des heures différentes. Mais je ne suis pas le seul à avoir la flemme, peu de gens font de la grande cuisine tous les soirs. C'est plutôt nouilles et petites courses à l'arrache avant de bouffer. Et c'est pas surprenant dans ce pays où on vend les fruits à l'unité. Ainsi que les oeufs durs.


Le Japon, un pays de traditions

Si il y a bien un truc qui m'a toujours pété les burnes en Asie, et donc au Japon, c'est cette tradition de ne jamais, ô grand jamais faire entrer une chaussure de l'extérieur dans la maison. Avant d'entrer dans la chambre, on se déchausse. Alors les chaussures qui ont pataugé dehors sous pluie battante je comprends mais des pauvres chaussons qui n'ont servi qu'à aller dans la cage d'escalier... Ben non. Le living room est composé de tatamis, c'est bien sûr interdit de mettre une quelconque savate dessus, ce qui me donne envie d'en distribuer, des savates.


Le rack à chaussures du mal

C'est également le cas quand on entre dans certains bureaux, dans les petites structures, un rack à chaussures plein de chaussons nous attend. C'est bien, on se sent à la maison, mais c'est un peu bizarre d'aller donner un cours de français en schloppe. 

Mais les japonais ont des bonnes idées aussi. Les températures viennent de chuter à Tokyo et le manager a fait péter les kotatsu !


C'est pas la classe, çà? Le principe : il y a un chauffage sous la table, on met une couverture autour, et c'est hyper chaud et confortable. Une fois que tu es dedans, t'as pas envie de sortir prendre ta douche sur le toit.


Il y a 3 douches pour 60 personnes, sur le toit. Oui, là où il fait froid.

Pour en revenir au kotatsu, même si c'est hyper agréable, le fait de mettre une couverture autour d'un truc chauffé au gaz, çà m'inspire moyen confiance, mais personne ne s'en soucie donc je vais éviter de penser à l'immeuble qui s'enflamme désormais.


Bonus : il y avait le festival de l'université locale, pas loin de chez moi. Blindé de monde, alcool interdit (et oui...mais en même temps vu comme cétait vraiiiment plein, c'est pas une si mauvaise chose), des animations avec des apprentis comiques ou musiciens et surtout :


Un tournoi de Smash Bros 64 ! Et en plus çà joue sur Dreamland! Tin tin tin titin, tin tin tin ti tin.

lundi 31 octobre 2011

Mix October 2011

Voilà la sélection d'octobre mixée par Jay Turio. Ne manquez pas le FLOORKILLER du mois : Orjan Nilsen avec Viking !




1) Crookers - Dr Gonzo Anthem  [Southern Friend Records]
2) Lucky Date - Ho's & Disco's (Space Laces Remix) [Big Fish]
3) Brainless - Bots [Revealed]
4) Orjan Nilsen - Atchoo! [Armind]
5) Lange - Songless 2011 (Mark Sherry Outburst Remix) [Lange]
6) Gaia - Stellar [Armind]
7) Jonathan Carvajal - Switched Off (JOC Edit) [Subculture]
8) Orjan Nilsen - Viking [Armind] ==FLOORKILLER==
9) Chris Cortez - Loveless [Fraction]
10) Talla 2XLC vs Paul Miller - Extravanganza (Scot Project Breakdown Edit) [Perfecto Fluoro]
11) Brian Cameron - Engage [Night Vision]
12) Sektor V - Andromeda [Night Vision]
13) Jacob Van Hage - Convoi [Doorn]
14) Snatt & Vix - Serenity Rush [High Contrast Nu Breed]

jeudi 27 octobre 2011

C'est la fête !

Allez, quelques vidéos et photos prises au IrumaMatsuri. On dirait bien qu'un Matsuri est une espèce de grosse fête du village avec des animations, des stands de bouffe et ....des vieilles qui font des chorégraphies. J'avoue que je n'ai pas vraiment compris le sens de toutes les célébrations, mais c'était funky.

video

Les AKB68 (ans)

video

On reconnaît bien le tube Bisso Na Bisso, de Bisso Na Bisso

video

No comment




 


Y'en a que pour Mario, quand rendra-t-on justice à Waluigi?

jeudi 13 octobre 2011

Vrac du Japon

Petit résumé de ma vie : je suis toujours à la recherche d'un emploi et ce serait une bonne chose que je parle japonais. Voilà ca c'est fait. Sinon que dire du Japon...? Je suis allé à quelques endroits dans Tokyo, au karaoke, et je me fais torcher à Street IV à la salle d'arcade à 15mn de chez moi...des occupations somme toute classiques.


Tsukishima la nuit à gauche, le King of the Monja à droite

Je dois erratumer un point de mon post précédent. Il me paraissait bien anormal qu'un pays aussi propre que le Japon ne possède quasiment aucune poubelle. En fait, il y en avait partout, jusqu'à l'attentat au gaz sarin dans le métro de Tokyo en 1995. Et depuis, mesure plus radicale qu'en France encore, ils ont enlevé toutes les poubelles.

Lundi dernier, c'était férié car c'est le jour du sport (体育の日 taiiku no hi). Et oui un jour ferié pour célébrer le sport, si c'est pas beau çà. Il existe pour célébrer l'éducation physique et l'ouverture des JO de Tokyo de 1964 (et puis après quand on sait que les japonais ont 15 jours de vacances par an qu'ils ne prennent pas entièrement, il fallait bien mettre des jours fériés quelque part. Puis en fait, toutes les boutiques sont ouvertes, donc tout le monde ne férie (du verbe ferier) pas à la même enseigne).

Bref, quoi de mieux pour célébrer le sport que d'aller voir une représentation d'archerie montée (やぶさめ yabusame). Oui des mecs sur des chevaux qui vont vite et qui tirent sur des cibles. Et c'est aujourd'hui que j'ai perdu tout respect vis à vis des nobles guerriers japonais. Criant fort, agiles, ces ninjas que je m'imaginais ne sont plus. J'ai surtout vu aucun mec pouvant enchainer les 3 cibles et quelque uns qui ne savaient pas contrôler leur chevaux qui allaient soit trop vite, soit trop lentement.


 
 
Aucun de ces mecs n'a été foutu de toucher les 3 cibles

Et en bonus, la vidéo du meilleur jeu d'arcade du monde : pourrir un dîner en renversant la table. 

video

samedi 1 octobre 2011

Mix September 2011

Edit : étant donné que le nombre de minutes étant limité sur Soundcloud, le mix de Septembre fait place à celui d'Octobre. Cela dit, vous pouvez récuperer le mix de Septembre à ici.

La séléction trance de septembre mixée par Jay Turio.



Tracklist :

1)TyDi feat Sarah Howells - Acting Crazy (Wezz Devall Remix)
2)Arnej & Orjan Nilsen - The Music Makers
3)Michael Jay Parker - Canberra
4)Indecent Noise - Grim Reaper
5)Spacewalker & Jay Turio - 360
6)John O'Callaghan - Raw Deal
7)Fast Distance & Dimension - El Mar (Dimension Mix) [FLOORKILLER]
8)Marcos feat Helen Sylk - Take Cover
9)W&W - Beta
10)Thr3shold & The Visitors - Sektor V
11)8 Wonders - X (The Space Rockerz X'd Out Mix)
12)Orjan Nilsen - The Mule
13)MarLo - Jaguar

jeudi 29 septembre 2011

La capitale de l'est au pays du soleil levant

Yes, Japan, Tokyo, buildings, lumières et club à hôtesses!! Enfin, lumières plus trop, vu les restrictions d'énergie dans le pays dues aux événements de Fukushima : certains endroits supposés briller de mille feux se retrouvent bien assombris. Cela n'empêche tout de même pas la ville d'être vivante et grouillante de monde, il suffit d'aller à Shibuya un samedi soir pour s'en rendre compte.



Le préfet de Tokyo ne s'appelle pas Poubelle

Ce sont les détails qui font qu'un endroit est agréable à vivre ou non. A Tokyo, on peut se claquer un morceau de deep fried chicken 24h/24, 7j/7 et çà, c'est magique. Je suis tombé amoureux des « convenient store » en Thaïlande, où l'on trouve des 7-Eleven  tous les 400m. Tokyo, c'est un peu pareil avec différentes enseignes. Bouffe, magazine, plats préparés qu'on te réchauffe à la caisse à des prix corrects. Dur de ne pas consommer une fois entré!


7-Eleven en construction à Bangkok, le bonheur conjugué au futur.

Le pays est clean, les japonais sont clean, mais il n'y a absolument aucune poubelle dans les rues, à l'exception de l'entrée des convenient store. Ca fait un peu chier de se balader avec ses ordures. Je n'ai pas tenté de les jeter dans la rue, mais je pense que je me ferai fusiller du regard par tout le monde et violer par des Yakuza. En parlant de « vie saine » : dans le district de Shinjuku où je vis, il est interdit de fumer dans la rue (mais il y a plus d'endroits fumeurs en intérieur qu'en France!), sous prétexte, non pas qu'on pollue l'air des autres mais parce qu'il peut-être dangereux de toucher quelqu'un avec sa cigarette, et on risque de brûler les yeux des enfants! ou d'écouter de la musique quand on fait du vélo.


Akihabara 48

Parlons musique maintenant. Je savais que le groupe AKB48 était très populaire au Japon, mais je ne me rendais pas compte à quel point. Dans leur fief d'Akihabara (le paradis des otakus et gamers...), des tonnes de shops vendent des tonnes de goodies à leur effigie.


Et oui meme hors de Akihabara, on trouve une boutique officielle

Akihabara c'est assez trippant, il est facile de trouver 2 choses : des mangas de fesses et des voltmètres. Oui parce que « Akihabara Electric Town » c'est pas pour décrire la luminosité du quartier mais les marchandises vendues. Evidemment au milieu de tout cela, on y trouve des salles d'arcades, boutique de video games oldies, des meufs deguisées en maids qui distribuent des flyers, les goodies d'idols et j'en passe...




5 fruits et légumes par mois

Je vais rien vous apprendre le Japon, c'est cher (plus je voyage, plus je me dis que le métro de Paris est fantastique et pas cher). La nourriture est parfois au même prix qu'en France mais j'ai déjà repéré 2 choses que je ne mangerai pas : le croissant à 2,60€ et les 3 pommes à 5€. A part çà, on peut se démerder pour manger à des prix corrects. Je pourrai aussi parler karaoke et jet d'eau qui te rince le postérieur dans les toilettes, de la politesse extrême du staff des magasins ou des meufs qui se maquillent à mort et portent des mini-jupes mais je me réserve pour une prochaine note! (notez bien la touche « fesses » à la fin du teasing).

lundi 22 août 2011

Useless travel post #14

Le NEM est bien le produit star du Vietnam


NEM for MEN. (Le logo rappelle étrangement la marque de vêtements de Paul Newman, sauf que c'est avec NEM quoi...)



mardi 19 juillet 2011

Useless travel post #12

Oué, ca fait pitié...pour mon dernier Hungry Jack's (= Burger King) avant un bail, j'ai commandé...un café. 


Que les Whopper me pardonnent.

Useless travel post #11


Mes quelques dongs restants de l'année dernière...Bye bye Australia, Vietnam j'arrive!

mardi 21 juin 2011

Local advertising

L'Australie compte seulement 23 millions d'habitants, et pourtant, le pays n'hésite pas à considérer chacun de  ses villages avec le respect qu'il mérite. Cela s'illustre via des décrochages locaux pour les pubs, afin de bien cibler la population. Mais quand je dis local, c'est VRAIMENT local. Donc là où je suis, dans le Riverland, on a droit à des pubs spécifiques pour cette région qui doit compter maximum une dizaine de villages (wikipedia en référence seulement 6 (!) mais il y a aussi quelques mini-villages aux alentours). Alors forcément quand c'est fait par des locaux pour des locaux, les budgets marketing sont limités et cela donne naissance à quelques perles. Fondus enchaînés horribles, titres hideux en surimpression, voici un florilège de pubs bien particulières... (et désolé pour le son !)

Commençons fort avec la Christian School.

video

Ces pubs ne promeuvent pas des marques mais des magasins ou activités locales...cela permet de se rendre compte du genre de business qu'on trouve dans la campagne australienne. Promotion du village de Waikerie via son concessionnaire et son pie shop.

video

Le fils du patron découvre les éclairs dans AfterEffects, et il aime çà.

video

Symbolique, le magasin de tondeuses à gazons (et machines à coudre en bonus parce que je suis de bonne humeur) :

video

Et je suis vraiment désolé de ne pas pouvoir partager avec vous la pub du mec au chapeau de cow-boy qui vend des containers ("tanks" en anglais, du coup c'était "tanks-giving day"...)

vendredi 27 mai 2011

Renmark, +1 month

Après avoir zoné 2 mois dans un hostel près d'un village minuscule, mais à 1H30 de Melbourne, me voici depuis 1 mois dans un village (ville? oué non disons village) de 7000 habitants. Si je suis toujours en hostel et travaille plus ou moins régulièrement, la vie ici diffère légèrement.



Comment vit-on à Renmark? Probablement mieux que dans des endroits plus paumés. Pourquoi? La consommation. Et oui, il y a tous ces petits commerces qui nous rappellent que consommer fait partie des intérêts de vivre dans un endroit avec un peu de béton. MacDo, Kfc, Subway et Domino's Pizza sont présents à Renmark, pour notre plus grand bonheur. Un Hungry Jack's (nom australien du Burger King) aurait été bienvenue mais je m'enflamme. Il y a également un Big W, espèce de gros magasin qui vend tout sauf de la bouffe, un Reject Shop, une sorte de Foir'fouille pas chère (mon paradis), ou encore un Dick Smith, enseigne d'électronique et informatique (où je viens juste d'acheter des écouteurs à cordon rétractable et je comprends absolument pas comment ça marche...). Cela véhicule au moins l'impression que l'on peut avoir la majorité des choses que l'on désire quand on a un besoin de rien ou une envie de toi.


La consommation c'est bien, mais le backpacker (le voyageur/travailleur, a.k.a. moi par exemple) n'aime pas se ruiner non plus. Du coup, ses activités ne se comptent pas en très grand nombre. Le tant attendu Day Off (en ce moment un peu trop présent, putain de pluie...) est l'occasion de 1) faire la lessive 2) faire les courses. C'est bien beau d'avoir la vingtaine et d'être un aventurier si on a un emploi du temps de père de famille le dimanche...Les plus courageux garçons s'aventurent à jouer au football (le vrai, pas le truc en terrain ovale qui n'est pas même pas joué partout dans le pays), ce qui dans mon cas, m'a plutôt détruit pour le reste de la semaine qu'autre chose.



Outre manger et faire du sport, on peut trouver d'autres activités potentielles et payantes à Berri, l'autre gros village à 20km là, tel que le Laser Tag ou le bowling. Mais l'organisation entre gens vivants à différents endroits et la flemme font que finalement, on n'y va pas. Et malgré la présence de deux pubs/clubs/hotels/machines-à-sous (oui dans les villages ici, l'Hotel est une structure très très polyvalente...), la picole, c'est plutôt en intérieur, encore pour des raisons de confort et d'argent.

Ca y est en me relisant, je réalise que viens de décrire une vie de campagnard radin. Whatever, malgré cela, les quelques activités potentielles apportent un plus ponctuel dont il serait bien triste de se passer. Mieux vaut Renmark qu'Emerald hein.

Useless travel post #10

La promo qui vous reeeeetouuuurne!

mercredi 18 mai 2011

Pop Music #04 : top 4 des ziks les plus merdiques

Ca fait un moment que j'avais envie de faire ce petit top 5 musical et je ne savais pas exactement quoi y mettre, mais me voici enfin, avec un top 4 gratiné. Oué en fait, je trouvais pas de 5e musique qui correspondait à ce que je voulais (et c'est toujours mieux qu'un top 3, ne vous plaignez pas)... Mes critères de séléction pour ce top-4-des-ziks-les-plus-merdiques ? Je sais pas, c'est un mix entre des couplets foireux, un humour volontaire mais pas trop, une musique pas trop nulle pour qu'on déteste vraiment...bref des musiques que quand je les écoute, je me dis "nan mais sérieux là, pourquoi?".

Allez vif du sujet time, et au passage, je prends des suggestions en commentaires pour un futur top 10.

4) Alors voilà, ce mec a pas de talent. Il essaie de faire des lyrics sympa avec des vagues jeux de mots mais avec sa voix typique de chanteur français à la guitare qui essaie de chanter bien, on a envie de lui foutre des gifles. Et bien qu'on peut penser de prime abord qu'il a de bonnes idées, on réalise vite que en fait non, c'est moisi. Donc en espérant"qu'il aura une copine pour noël" et qu'il nous, et qu'il arrête sa carrière. J'hésitais sur quelle daube mettre mais après réécoute, "à 3 grammes et demi du matin" (le titre résume bien tout : on sent l'idée avec le jeu de mot mais en fait c'est nul) : voici la tuerie qui propulse Cédric Atlan à sa place de numéro 4.


3) Franchement, "vieux papy dans le chêne" avait tour pour déchirer...mais ils auraient du faire ce titre AVANT Cotton Eye Joe! Rednex paie cher son erreur avec cette place de numéro 3.


2) Des fois, j'essaie de me mettre à place du créateur. Par exemple là, à un moment quand Gérard écrit dans son couplet "on n'est jamais perdant quand on aime", comment il peut en arriver à enchaîner avec "j'ai mes bouquins, et ton petit chien, eux sont contents". Qui est content? Les bouquins? Le petit chien? Les bouquins ET le petit chien?
La seule explication possible est qu'il devait être fatigué, a écrit sa ligne avant d'aller au pieu (avec ses bouquins contents peut-être), et bam studio à 8h, pas le temps de modifier. Je ne vois pas autre chose. Bref, sans décrypter le tout (et pourtant, on rirait bien ensemble), les paroles de ce titre sont un must de la chanson française. Et c'est pour çà que c'est numéro 2. Ha hin.


Bonus : écoutez la basse, elle déchire.

1) En numéro 1, il fallait quelque chose d'international, qu'on puisse trouver nul sans comprendre les paroles. Cette superbe musique qui respire le tube de l'été raté, ainsi que son chanteur charismatique et trappu contiennent parfaitement l'essence de ce dont je voulais faire part avec ce top. Wes, c'est à toi d'assurer le final.


mardi 10 mai 2011

Useless travel post #09

Mes internet. A ma gauche : lent et pas (trop) cher, à ma droite : rapide et hors de prix (c'est décompté par la taille des données transférées).



Ca me manque un peu de ne pas enfoncer un bon vieux RJ45 des familles, j'avoue.

dimanche 8 mai 2011

Pop Music #03 : la fête au village

Bercy, mercredi après-midi, milieu des années 90. Des centaines d'enfants reprennent "la fête au village" des Musclés. Et Familles de France n'a jamais tiqué. L'association aurait dû car en écoutant cette chanson quelques années plus tard, j'ai réalisé que les paroles avaient un double sens. Mais pas de mérite pour moi, c'est vraiment pas comme si c'était très subtil.


http://www.youtube.com/watch?v=jJhQvpEcn5A (désolé, l'embed chie sur blogger là)

Décortiquons ensemble les paroles :

Monsieur le maire a décidé

Qu'il fallait s'amuser
Par arrêté municipal
Il a ouvert le bal


Jusque-là, pas de problème, à part un petit abus de pouvoir du maire qui joue de la loi pour festoyer. Mais rien de bien méchant.


On a débarrassé
Toute la place du marché
Quand la nuit est tombée
Tout le monde s'est mis à danser


Très bien.


(Refrain)
C'est la fête au village
Les parents
Les enfants
Ont avalé leur potage
Pour s'amuser
Pour danser, pour chahuter
En chantant des airs bien de chez nous
Houhou...!
Pour faire les fous
Au son de l'accordéon
En buvant ensemble des petits coups!

Si on fait fi des chants "bien de chez nous", rien de spécial à signaler. Quoique la dernière ligne tente de masquer quelque chose...pourquoi minimiser la boisson en utilisant "petits coups". Peut-être y'en a-t-il beaucoup? Ceci expliquerait la suite. Parce que là, vous pensez que je me fais un film, du coup on va passer au vif du sujet.


Mademoiselle Antonin
La fille du pharmacien
Nous avait préparé
des pilules pour nous remonter

Alors là, je me demande quel genre de pilule il faut pour faire la fête au village. Et je ne suis pas sûr que le programme soit potage, saucisse et vitamine C.


On les a avalées
Ça nous a fait de l'effet
Minuit était passé
On continuait à danser

Bon ben voilà, faut l'admettre, si les Musclés étaient encore chauds sur le dancefloor après minuit c'est qu'il se sont DROGUES! 


(au Refrain)



Le vieux clerc de notaire
Qui a connu toutes les guerres
A sorti son fusil
Pour tirer des coups nous aussi

Ici, j'ai un peu douté du sens, après tout on parle peut-être vraiment d'un fusil qu'il serait amusant de sortir pour tirer bourrés. Je doute du fun de l'expérience mais pourquoi pas. Sauf que la suite fait sens différemment.


Les filles étaient pressées
On s'est pas fait prier

Je crois que l'enchaînement "tirer des coups/filles" n'est pas involontaire. Donc voilà, le vieux clerc de notaire avait les couilles pleines et a appelés ses potes pour participer à la fête. Puis les filles étaient open apparemment donc après avoir bu, pris des exta, tu m'étonnes qu'ils "se sont pas fait priés"


Ça nous a tellement plu
Que monsieur le maire sera réélu

Bah forcément, avec ce programme, y'aura pas de 2e tour. Sacré maire, il sait comment séduire ses électeurs.

El Bolidos

Le plan initial en venant à Renmark était de travailler ensemble, Tam, Gordon et moi en empruntant une voiture de la famille de la copine de Tam. Ce plan a marché, on a pu utiliser une sympathique Honda Accord pour aller bosser pendant quelques jours. Puis, on a appris par surprise qu'on ne pouvait plus la prendre. Mais comme la famille est sympa, elle a nous dégoté une autre voiture qu'elle avait en réserve. Voici la merveille :


Je vais faire l'impasse sur la qualité du frein ou la puissance du moteur dans les pentes à plus de 1%.


Un boulon qui traîne par là


L'autoradio mystérieux qui n'a pas de fréquences FM


La peinture à l'arrache, sur le logo


Alors là vous, voyez des pickeurs heureux après une journée de 8H30 de travail. Ce que je ne savais pas au moment de la photo, c'est que Tam venait de perdre la clé de contact quelque part dans le verger. Et trouver une clé dans une rangée d'orangers, c'est bien plus dur que de trouver l'aiguille dans la botte de foin. D'ailleurs, on ne l'a pas trouvé. Le fait que le soleil ait commencé à se coucher et qu'on ait failli se faire enfermer dans la ferme (...) n'a pas aidé. Ah, évidemment, y'a pas de double de clé pour cette voiture.  Résultat, le bolide est encore dans le champ et à l'heure où j'écris, je ne sais pas trop comment on va pouvoir la déplacer, ni comment on va aller bosser demain...